Aller au contenu

Gestion de vos projets aériens

Si vos activités nécessitent du transport aérien, ASF–Belgique est le référent aéronautique qui vous accompagnera dans l’élaboration du projet et sa mise en œuvre. D’une façon plus générale, 
si vos activités touchent d’une façon ou d’une autre au domaine aérien, ASF définira avec vous la composante aéronautique nécessaire à votre projet et pourra se charger de la gérer pour vous. Chacun son métier !

L’aviation humanitaire, un métier complexe

L’aviation est sans doute un des secteurs les plus réglementés au monde, avec le nucléaire et l’espace ! Aux aspects réglementaires toujours plus complexes en vue d’assurer la fiabilité du transport aérien s’ajoutent  les difficultés à opérer des aéronefs dans des environnements difficiles, voire hostiles, en termes de sécurité, d’aide à la navigation, d’appui au sol, de conditions météorologiques extrêmes, etc.

Le savoir-faire d’ASF-Belgique à votre disposition

ASF-Belgique c’est trente années d’expertise aéronautique, d’expérience humanitaire et d’approche développementale au service de plus de soixante organisations d’aide et de développement. C’est aussi la maitrise de la gestion de cycle de projet pour le management humanitaire du transport aérien. C’est enfin :

  • Un outil efficace au service du secteur humanitaire, un prestataire de service professionnel.
  • Une association capable de maintenir une approche humanitaire et développementale.
  • Une structure flexible, pas fixée sur des dogmes, capable d’adaptation et d’évolution.
  • Une association qui gagne la confiance / le respect des parties prenantes (bailleurs, ONG).
  • Une association qui reste en phase avec la réalité, qui évite le piège virtuel (communication).
  • Une association qui subordonne les solutions techniques aux buts humanitaire des projets.
  • Une association qui sort des sentiers battus, qui fait preuve d’innovation et de créativité.
  • Une association qui se distingue dans des secteurs spécialisés, cultive sa spécificité,  apporte une réelle plus–value et fait évoluer des concepts dans l’humanitaire et le développement

ASF a ainsi développé et fait évoluer des produits uniques et innovants comme la gestion humanitaire et participative du transport aérien de proximité ou la méthodologie de photographie aérienne oblique pour le monitoring de proximité, qui font l’objet de reconnaissances diverses.

La capacité de mobiliser les moyens aériens appropriés

Dans le cas du transport aérien, ASF-Belgique dispose de la capacité de vous accompagner dans l’identification des besoins, la quantification des besoins en termes de travail aérien, la détermination du type d’avion approprié à la mission, la sous-traitance de l’avion (dont les aspects contractuels) et sa maintenance, la gestion du portefeuille d’heures de vol et le monitoring des opérations aériennes. 

La définition de la composante aéronautique d’un projet

Vos projets peuvent nécessiter des travaux aériens, qu’il s’agisse par exemple de reconnaissance  aérienne pour des questions environnementales relatives à des sites de réfugiés ou à a gestion de la biodiversité, ou encore d’effectuer un relevé à l’aide de la télédétection par laser (LIDAR) avec les autorisations spécifiques que cela demande dans le pays concerné. Partant d’un cahier de charge sommaire, ASF-Belgique s’attellera à trouver une solution efficace avec vous.

ASF-Belgique à Madagascar : la mise au point d’une méthodologie unique et innovante 

En 2006 le bureau régional du WWF pour Madagascar et l’Ouest de l’Océan Indien a fait appel à ASF-Belgique pour aider le WWF et l’ANGAP – l’Agence Nationale pour la Gestion des Aires Protégées – à mettre en valeur un ULM dans l’optique de la surveillance aérienne des Parcs Nationaux et Aires Protégées au Sud de Madagascar. Alors que l’ULM était pressenti par tous comme étant sans aucun doute une technologie appropriée au développement durable, ASF-Belgique a développé une méthodologie unique et innovante de photographie aérienne oblique basée sur l’utilisation d’avions petits porteurs, multipliant par quatre le rapport coût / efficacité de la composante de surveillance aérienne du projet concerné tout en assurant sa transférabilité à terme puisqu’il s’agit d’utiliser des opérateurs aériens professionnels locaux.