Aller au contenu

ASF Belgique - Aviation Sans Frontières Belgium

Faites un don

Accompagnement d'enfants

« L’enfant, arraché à sa famille, ne comprend pas ce qui lui arrive …. Et le matin, c’est un petit miracle qui s’opère : l’enfant a réalisé une sorte de transfert, la confiance s’est établie, il se raccroche à vous… En quelques heures, il nous faut apprivoiser un enfant ! »

Accompagner un enfant avec Aviation sans Frontières, c’est s’enrichir d’une expérience humaine très intense.

Dans le cadre de cette activité qui a vu le jour en 1997, la mission d’ASF-Belgique consiste à accompagner des enfants issus de pays en développement qui doivent subir des interventions chirurgicales de pointe (cardiaque, ophtalmique, orthopédique ou autre) en Belgique, lors du trajet aller ainsi qu’au retour. ASF mène cette en partenariat avec la «Chaîne de l’Espoir Belgique» qui identifie les enfants qui bénéficieront d’une opération en Belgique.

L’objectif de cette activité est d’encadrer et d’aimer ces enfants le temps d’un voyage vers la guérison.  La prise en charge de l’enfant par nos accompagnateurs bénévoles atténue le traumatisme lié au voyage et à la séparation temporaire d’avec leurs parents. 

ASF-B souhaite mettre, à titre gracieux, son expérience et sa structure de bénévoles à la disposition d’autres associations et institutions.

Pour plus d’informations, contacter ASF-B par e-mail : benevoles@asfbelgium.org

Nadine et Pierre - 8-11 mai 2014 – Récit d’une mission retour.

« J’ai retrouvé Pierre, devant la rangée d’enregistrement à Zaventem, à 8h15, avec sa maman d’accueil Cécile, son papa Philippe, ses deux grands frères et sa petite sœur.  Il avait tellement changé depuis son arrivée que j’avais l’impression que c’était un autre enfant.  Du petit garçon craintif, renfermé, essoufflé, au contact difficile à cause de la langue, j’ai retrouvé un enfant en pleine forme, vif, souriant et parlant français : quel merveilleux contraste. Puis ce fut le temps des adieux pleins de bisous et d’yeux humides.  Pierre était à la fois ému de quitter sa merveilleuse famille d’accueil et excité de son départ.  On s’est bien amusés sur les escalators et les tapis roulants pour arriver à la porte de départ.  Puis ce fut enfin le moment de l’embarquement, de l’installation dans l’avion.  Il était intéressé par tout alors qu’à l’aller il avait même refusé de regarder à travers le hublot.
Comme c’était son anniversaire Pierre a été invité dans le poste de pilotage.
»